Les pommiers en fleur à l'Institut

Foire aux questions (FAQ)

  • Q : Qu'est-ce que l'Institut Philippe-Pinel de Montréal ?

     

    R : L'Institut Philippe-Pinel de Montréal est un hôpital psychiatrique sécuritaire qui offre des traitements à des personnes atteintes d'une maladie mentale associée à des comportements violents et de la dangerosité. L'Institut offre aussi un service d'expertise afin de déterminer, selon le cas, l'aptitude à comparaître, la responsabilité criminelle ou toute autre question jugée pertinente par la Cour.

    C'est également un lieu d'enseignement universitaire en psychiatrie légale et un centre de recherche important sur les maladies mentales.

  • Q : Est-ce que l'Institut Philippe-Pinel de Montréal est une prison?

     

    R : Non. L'Institut Philippe-Pinel de Montréal est un hôpital psychiatrique sécuritaire. L'édifice a été conçu de manière à permettre aux patients d'être traités dans un environnement approprié à leur condition, sans armes ni barreaux. Du personnel spécialement formé veille à leur sécurité et à celle de leur entourage.

  • Q : Qui est admis à l'Institut Philippe-Pinel de Montréal ?

     

    R : Les personnes admises à l'Institut Philippe-Pinel de Montréal pour être évaluées et traitées sont des hommes, des femmes et des adolescents atteints d'une maladie mentale associée à des comportements violents et à de la dangerosité. Elles proviennent de centres hospitaliers, de prisons, de centres jeunesse ou de la communauté. Certaines personnes sont admises sur un ordre de la Cour pour une évaluation de leur santé mentale.

  • Q : Peut-on guérir d'une maladie mentale ?

     

    R : La maladie mentale peut être traitée, mais ne se guérit pas. D'une manière générale, les hôpitaux psychiatriques ont comme objectif principal de diminuer les symptômes de la maladie pour que les personnes hospitalisées retournent vivre dans leur milieu en toute sécurité.
  • Q : Quels traitements reçoivent les personnes hospitalisées à l'Institut Philippe-Pinel ?

     

    R : Les patients qui séjournent à l'Institut sont placés sous les soins d'une équipe multidisciplinaire composée de psychiatres, de médecins, de psychologues, de criminologues, de sociothérapeutes et d'infirmier(e)s. Les plans de traitement sont adaptés à la personne hospitalisée dans chacune des unités de soins.
  • Q : À quels services les patients ont-ils accès ?

     

    R : Les personnes hospitalisées à l'Institut Philippe-Pinel de Montréal ont accès à plusieurs services :

     

    • Service spécialisé au développement de la personne : plusieurs activités sont offertes par le biais du centre d'art, du centre d'activité physique (gymnase et piscine), du centre éducatif (scolarité jusqu'à la 5e secondaire) et du centre d'activités socio-professionnelles (réparation de livres, de vélos, atelier d'horticulture).
    • Service de pastorale : un aumônier assure une présence et offre, en plus de l'administration de sacrements (exclusifs aux chrétiens), des accompagnements individuels et de groupe et ce, peu importe l'appartenance religieuse.
       
  • Q : Est-ce qu'il y a de la recherche sur les maladies mentales à l'Institut Philippe-Pinel de  Montréal ?

     

    R : Oui. L'Institut Philippe-Pinel a son centre de recherche. Les chercheurs travaillent principalement sur quatre grands thèmes :

    - Mise au point d'instruments d'évaluation et de méthodologies appliqués à l'étude des troubles mentaux et des comportements violents.

    - Troubles mentaux et comportements violents : facteurs cliniques, psychosociaux et environnementaux associés.

    - Évaluation des besoins, des services et des interventions dans le champ des troubles mentaux et des comportements violents.

    - Les aspects neurochimiques, neurologiques, neuropsychologiques et psychophysiologiques associés aux comportements violents (thème en développement).

  • Q : Quelles sont les perspectives d'emploi ?

     

    R : L'Institut Philippe-Pinel de Montréal offre des emplois dans différents secteurs :

    • clinique : infirmier, éducateur spécialisé
    • administratif : secrétaire médicale, commis d'unité
    • paratechnique : plombier, menuisier, assistant technique en pharmacie, maître-électricien
    • sécurité : agent d'intervention, garde
    • services auxiliaires : préposé à la lingerie, préposé à la cafétéria, aide en alimentation, préposé à l'entretien ménager

     

    L'Institut Philippe-Pinel de Montréal conserve une banque de candidatures. Vous pouvez également soumettre votre candidature pour un poste affiché

  • Q : Est-ce possible de faire un stage à l'Institut Philippe-Pinel de Montréal ?

     

    R : Il est possible de faire un stage dans le cadre de ses études dans plusieurs disciplines: résidence en psychiatrie, externat en médecine, criminologie, psychologie, sexologie, pharmacie, psychoéducation et éducation spécialisée, sciences infirmières, techniques en soins infirmiers, service des activités d'alimentation.

     

    Il est aussi possible pour les professionnels du réseau de la santé ou de la justice de faire un stage personnalisé. Ces stages permettent d'approfondir les connaissances selon des intérêts spécifiques : psychiatrie légale/expertise psychiatrique, évaluation et gestion de la dangerosité, évaluation et traitement des délinquants sexuels.

    Pour plus d'informations sur les stages, veuillez consulter la section "enseignement".